IOG doit partir en 2011.
Ce site participe activement
à la campagne pour dénoncer
et prévenir le viol de la constitution djiboutienne, qui permettrait
à IOG de s'auto-attribuer
une Présidence à vie

Les Djiboutiens prennent leur destin en main.
Ils se rassemblent et se mobilisent pour construire l'avenir de leur pays