G190 11/02/11 GED / Communiqué pour féliciter le peuple égyptien pour son courage et sa détermination sans faille.

Communiqué
de MM. Ali Iftin
et Mohamed Alhoumekani
au nom du Gouvernement en Exil
pour féliciter le peuple égyptien
et pour soutenir le peuple djiboutien
dans l'expression de ses revendications légitimes.



Au nom du Gouvrerement en Exil et de tous ses membres, Mohamed Alhoumekani a adressé ses félicitations au peuple égyptien pour son courage, sa persévérance et sa volonté sans faille de briser les chaînes qui lui étaient imposées par la dictature.

La démission du Président Moubarak est une grande victoire pour le peuple égyptien qui l'a obtenu, par son seul engagement, sans l'interférence de forces extérieures, même si la pression internationale a certainement contribué à obtenir cet heureux dénouement.

Il a salué aussi l'attitude responsable de l'Armée égyptienne, qui, comme celle de la Tunise, a accompagné les aspirations légitimes du peuple en refusant de s'opposer à ses revendications pacifiques, mais en garantissant sa sécurité.

Les membres du GED rappellent que les militaires djiboutiens, comme ceux des autres pays, ont le devoir sacré de protéger les populations et qu'ils ne doivent pas appliquer des ordres qui mettraient en danger la vie de leurs compatriotes, sous peine d'être personnellement et pénalement responsables de leurs actes.

Ali Iftin a ajouté que c'était un nouvel exemple et surtout un encouragement pour le peuple djiboutien qui est légitime à exprimer pacifiquement ses revendications et son refus du troisième mandat anti-constitutionnel qu'on voudrait lui imposer par la force, y compris celle des armes mais aussi par la terreur, les provocations policières, les arrestations et les incarcérations illégales.

Mohamed Alhoumekani a rappelé que le GED apportait son soutien sans réserve au peuple djiboutien et à la grande manifestation organisée par l'UAD, le 18 février. Les membres du Gouvernement en Exil suivent heure par heure l'évolution de la situation et ils informent l'Union européenne et les différentes missions diplomatiques installées en Belgique des développements et des violations des Droits de l'Homme qui sont commises et que le régime aux abois pourrait être tenté d'intensifier dans les prochains jours.

La peur a changé de camp !

Maintenant les différents régimes dictatoriaux, à l'instar de celui qui dirige encore Djibouti, savent que leur fin est proche et qu'ils seront probablement empêchés de jouir des immenses fortunes qu'ils ont accumulées illégalement en opprimant leurs populations respectives.

Mohamed Alhoumekani a conclu en rappelant que le peuple djiboutien est un peuple de braves, qui a conscience de sa valeur et qui fera respecter ses droits et son honneur avec l'aide du Tout-puissant.