(G 180) 08/02/10 - Dans le cadre de la candidature d'Ali Abdillahi Iftin, le GED poursuit ses contacts diplomatiques - Actualité récente -

1°) Contact avec les dirigeants lybiens

Notre ambassadeur Khalid El-Moutaani a été mandaté officiellement par le GED pour développer des relations avec plusieurs pays, dont la Lybie.

Dans ce cadre, une rencontre est programmée à Tripoli entre les dirigeants libyens et plusieurs membres du GED, pour présenter la candidature d'Ali Abdillahi Iftin et expliquer notre programme politique, en particulier le volet de la politique étrangère et les options diplomatiques.


M. Khalid El-Moutaani, ambassadeur accrédité
du GED rencontre le Guide Lybien,
M. Mouammar Kadhafi

M. Khalid El-Moutaani, ambassadeur accrédité
du GED rencontre le ministre libyen des affaires étrangères M. Moussa Koussa


Nous savons que le Gouvernement d'Isamël Omar Guelleh n'entretient pas des relations "cordiales" avec la Libye actuellement, car il reproche à la Libye de n'avoir pas voté la résolution des Nations unies pour l'application de sanctions internationales contre l'Erythrée. Cette résolution fait suite à la plainte de Djibouti contre son voisin, à propos de l'affaire de Doumeira et à l'implication possible de l'Erythrée dans les affaires somaliennes.

Récemment le ministre libyen des affaires étrangères, M. Moussa Koussa, a rencontré Guelleh au Palais présidentiel. Il a expliqué la position de son Gouvernement et les raisons du refus de voter des sanctions contre l'Erythrée. Il est certain qu'il a agi dans un esprit d'apaisement des relations diplomatiques et qu'il a insisté pour présenter sa visite comme un témoignage d'amitié fort envers le peuple djiboutien.

Selon des indiscrétions recueillies dans l'entourage présidentiel, il ne semble pas qu'il ait complètement convaincu les autorités djiboutiennes.

2°) Contact avec l'Union Africaine (UA)

Le GED tient à féliciter le guide Lybien M. Kaddafi, pour son engagement et ses positions durant la Présidence qu'il a assumée pendant un an à la tête de l'UA.

______________________________

Le GED se réjouit de l'élection de M. Bingu Mutharika à la Présidence de l'UA. Il rappelle en particulier que M. Bingu Mutharika, Président du Malawi, avait failli être victime d'un "coup d'Etat constitutionnel", organisé par l'ancien Président, pour briguer un troisième mandat ... (*) situtation qui pourrait être comparée à celle que vit Djibouti actuellement.

Une réunion de travail est programmée prochainement à Bruxelles entre des délégués de l'UA et des membres du GED.